6   +   6   =  

Bonjour à tous ! Je suis donc arrivé au Japon (si vous suivez mon instagram/ page facebook ou youtube vous le savez déjà).

Et ces 3 premiers jours ne furent pas une partie de plaisir. Car il a fallu commencer, entre autre, à meubler l’appartement et acheter un frigo, où la fiche technique est en japonais, et quand aucun vendeur ne parlent anglais ce n’est pas toujours simple mais au moins on se marre bien !

Mais aujourd’hui je vais vous parler d’un autre point qui fut un peu compliqué à gérer et qui j’espère pourra vous aider si vous êtes dans la même démarche (pour pas dire galère) : faire inscrire votre adresse au dos de votre Résident card à la marie de Kyoto.

Je vais vous expliquer avec des photos à quel guichet aller, quel document prendre et comment le remplir car oui tout est en japonais et il peut arriver (ce fut mon cas) que personne ne parle anglais…

J’avais pourtant checké sur internet des photos de formulaire rempli mais hélas ça ne correspondait pas exactement à ce que j’avais en face de moi… J’ai donc mis une bonne vingtaine de minute pour comprendre comment lancer la procédure et prendre le bon document…

Reprenons les bases

La résident card c’est votre « passeport » japonais, ce qui prouve que vous avez bien le droit de rester sur le territoire. Vous allez la récupérer en arrivant à l’aéroport en passant la douane. Ca se fait très vite,en 2 minutes c’est finalisé. L’agent vous l’imprime directement sur place et vous pouvez la ranger dans votre portefeuille. C’est rapide oui mais…

…C’est pas fini ! pour la valider vous devez vous rendre en moins de 15 jours dans la mairie de quartier de votre lieux de vie. Et vous devrez faire ça à chaque fois que vous déménager (même si c’est dans la même ville)

Normalement en tant qu’étudiant vous n’allez pas bouger partout, et vous n’aurez qu’à le faire une fois.

La première chose à faire, c’est de trouver la marie de son quartier. Pour moi c’était la mairie près de la gare de Kyoto. Pour ça utilisez google map en tapant « ward office » près du lieux d’habitation.

Attention c’était valable pour moi mais suivant où vous habitez votre mairie ne sera peut être pas celle-ci

Et c’est là que c’est devenu compliqué, mais si vous êtes dans la même situation que moi cela pourra vous aider

Le processus

J’ai du me rendre au 3 eme étage de la mairie (là il y avait des indication en anglais mais ce fut les seules ^^)

Ensuite en sortant de l’ascenseur vous trouverez tout un tas de formulaire, et là, la première complication arrive : lequel choisir ?

Il n’y avait aucun agent pour aider, les seules agents disponibles étaient derrière leur comptoir où des gens qui avait un « numéro » se succédaient.

il faut donc prendre le document ci-dessous, et le remplir pour commencer la procédure. Une fois le document en main vous devez remplir les bonnes cases, voici ce que vous devez faire  :

 

Votre document est complété ouf ! maintenant il faut se diriger vers le guichet 1 ou 2 qui est le plus à droite (pour la mairie près de la gare de kyoto en tout cas)

c’est à l’un de ses deux comptoirs que vous devez remettre votre document remplis il se trouve juste à gauche en sortant de l’ascenseur vous ne pourrez pas les louper 🙂

il y a une machine ou vous allez pouvoir prendre un numéro, s’il n’y a pas de monde vous passerez tout de suite (mais il faudra quand meme prendre un numéro… ça reste l’administration ^^)

A ce moment là, la personne va vérifier que vous ayez bien tout rempli et va lancer la procédure, ensuite elle  vas vous donnez une feuille au format A4 avec un numéro dessus et vous demander de patienter.

Il y a un tableau numérique juste en face des chaises qui va annoncer les numéros, attention ce n’est pas un décompte dans l’ordre c’est à dire que si vous avez le numéro 536 c’est possible que le 589 passe avant vous et qu’ensuite ça soit le 432 donc ne paniquez pas 🙂

Quand votre numéro est affiché vous avez juste à vous rendre en dessous du panneau à droite (cf photo ci dessous) il y aura une personne qui vous donnera votre carte avec votre adresse inscrite derrière et voilà le tour est joué !

le petit écran bleu affiche le numéro qui est appelé, si votre numéro est affiché vous devez aller là ou il y a le mr sur la photo sur sa droite

Enfin presque….

l’assurance santé

Car en plus de cette carte vous devez vous déclarer à l’assurance santé, là c’est assez simple ils m’ont dit d’aller au comptoir 35 un peu plus loin dans le couloir. Il suffit de continuer le chemin  (à priori ca a l’air d’etre toujours là)  et arrivé au numéro 33,  il y a encore un petit ticket à prendre. C’est écrit en japonais mais il y a le numéro de comptoir donc vous cliquez sur 35 et ça va vous imprimer un numéro.

il y a deux « comptoirs » au numéro 35 ici c’est pareil vous avez pris un ticket avec un numéro juste avant, et vous pouvez y aller quand votre numéro s’affiche (là c’est le 334 par exemple sur la photo)

Vous n’avez plus qu’à vous asseoir sur les chaises d’attentes devant le numéro 35 et quand votre numéro s’affiche vous pouvez y aller.

Ici c’est pareil pas un mot d’anglais, mais pas de panique il y n’y a quasi rien à faire, on vous demandera peut être d’écrire un « nom court ».

Sur ma carte il y a  mon nom, mon prénom, et mon deuxième prénom et à priori, l’informatique japonais (dans l’administration en tout cas) à un nombre limité de caractère. J’ai  donc compris qu’il voulait un nom « plus court’ j’ai cru qu’il voulait que je l’écrive en kana, mais en fait il a juste fallu que j’enlève mon deuxième prénom et ça passait. J’ai donc du inscrire sur 3 documents mon nom prénom (il m’indiquait la case et me disait « namae ») sans mon deuxième prénom, puis signer quelques documents en les datant de la date du jour et le tour est joué.

Il vous donnera une petite carte d’assurance santé, mais attention chose à savoir : c’est payant !

Vous recevrez une facture chez vous, la première sera pour moi à payer en juin (pour payer avril et mai) et ensuite tous les mois je devrais aller payer au Konibini ma facture.

Il y en a pour une centaine d’euros sur l’année, donc prenez le en compte dans votre budget.

Derniers conseils au cas où

Voilà j’espère que cela pourra aider, je pense que parfois il y a des gens qui parlent anglais mais ce n’est pas toujours le cas et hélas pour moi, quand j’y suis allé, même dans une ville touristique comme Kyoto, personne n’était capable de parler un mot d’anglais.

Et les documents ne sont pas du tout traduit, alors que dans certaines villes c’est le cas, comme j’ai pu le voir sur internet dans des mairies à Tokyo.

Il faut donc se débrouiller et si mon petit tuto ne vous aide pas, voici un dernier conseil : google translate et l’application qui permet de prendre une photo d’un document et de le traduire. Sans ça perso je n’aurai jamais réussi à savoir quel était le bon formulaire et surtout quel champ remplir !!

Sur ce coup là google translate m’a sauvé la vie, même si la traduction n’est pas parfaite ça permet de bien aiguiller.

Au final j’en ai eu pour une heure sur place, mais ça aurait pu être beaucoup plus rapide !   C’est à cause du temps de perdu pour trouver le bon document et savoir bien le remplir, sinon en 15/20 minutes max ça aurait pu être fini (après ça dépend du monde qu’il y aura quand vous irait).

Bonne chance à vous en espérant que ça puisse en aider certains d’entre vous !

 

%d blogueurs aiment cette page :