Sarasa l’instituion kyotoite pour manger et faire une pause café
Prix abordablesUn choix de plat variésune Institution à Kyotoun très bon rapport qualité prix
Sarasas 3 ferme à 22h
5.0Note finale
Avis des lecteurs 1 Avis

Si vous dites le mot Sarasa à quelqu’un au japon et que vous le voyez enchaîner directement la conversation, c’est qu’il a vécu à Kyoto !

Car oui tous les gens qui ont vécu ici connaissent forcément ce restaurant, enfin il faut plutôt dire ces restaurants. Car il y en a plusieurs dans la ville, chacun avec ses caractéristiques propres. A chaque fois que j’ai rencontré quelqu’un qui a vécu à Kyoto il connaissait Sarasa c’est toujours amusant d’avoir un point de repère comme ça.

Mais faisons un petit tour des différents Sarasa de la ville :

Sarasa 3 par exemple qui se trouve dans le marché de Sanjo, un lieu que j’apprécie beaucoup et dont je vous parlerai un de ces jours, est spécialisé dans les pizzas. Et manger de bonnes pizzas à un prix abordable au Japon ce n’est pas toujours simple. C’est clairement mon meilleur spot à Pizza de Kyoto pour un rapport qualité/prix imbattable. Il n’y pas que des pizza à la carte bien entendu, mais c’est clairement la spécialité du lieux pour moi.

De plus juste à coté, vous avez la boulangerie Sarasa qui est un magasin à part mais vous pouvez passer de l’un à l’autre. Je n’ai jamais rien acheté là bas, mais j’ai mangé beaucoup de dessert dans les différents Sarasa et rien à redire sur la qualité au contraire. Que ça soit le cheese cake caramel, ou la grosse part de gâteau au chocolat avec une crème délicieuse je valide . Attention par contre ce restaurant ferme tot à 22h… mais vous pouvez commander des pizza dans l’après midi même si le menu du soir (qui apparaît à partir de 18h) n’est pas encore en place.

Un aperçu de l’asssiette

Clamp Sarasa, quand à lui se trouve juste à coté Sarasa 3, en dessous du Château de Nijo. Ici on est plus dans une ambiance coffee shop, on peut grignoter des douceurs mais on vient surtout pour le café. Le lieux est très beau et très photogénique il ravit toujours les instagrameurs de passage.

Sarasa Nishijin quand à lui se trouve dans le nord de Kyoto. Au niveau deu menu c’est celui qui m’attire le moins, par contre c’est surement le lieux le plus beau de tous. Le restaurant est situé dans un ancien Sento (bain japonais) on retrouve donc des éléments de ce sento dans le café et l’atmosphère y est vraiment magique. Il se trouve dans une zone résidentielle ce n’est donc pas le plus accessible, mais il peut très bien se coupler avec la visite de temples beaucoup moins touristique mais avec un charme fou dont je vous parlerai bientôt. Personnellement je n’y suis allé que deux fois, ce n’est pas mon préféré mais juste pour sa façade qui vaut le coup d’œil ça serait dommage de ne pas y aller.

Ma toute première expérience de Sarasa fut celui du centre de Kyoto, perdu dans une toute petite ruelle qui donne pourtant sur une des artères où on retrouve le plus de touristes au mètre carré. C’est je pense le plus grand des sarasa, Vous le retrouverez sur la carte sous le nom de Sarasa Kayu-Koji.

Le menu est vraiment varié et tout est délicieux. De l’hamburger (à ne pas confondre avec un burger traditionnel il n’y a pas de pain), en passant par le riz au kimichi, ou bien encore les kaarague à la sauce yuzu, les yakisoba, les gratin… tout est délicieux, vraiment, je n’ai jamais été déçu là bas.

De plus les prix sont vraiment abordables. Pour une très grosse portion de riz au kimchi par exemple comptez 900 yens (j’ai souvent du mal à le finir). Celui du centre est rempli de jeune demoiselles étudiantes, il y a des garçons mais la population se compose principalement de jeunes étudiantes venues manger ou prendre un dessert entre amis. Je faisais forcément un peu tache quand parfois je venais manger ici tout seul haha.

Alors est ce qu’on valide Sarasa ? Bien sûr que oui, j’ai traîné énormément dans celui du Centre et le Sarasa 3 (les pizza vont vraiment me manquer quand je n’habiterai plus sur Kyoto) les prix sont supers abordables, le rapport qualité/ prix est vraiment très bon et l’ambiance est vraiment chouette.

Si vous vivez ici vous irez forcément manger dans ces restaurants et si vous êtes de passage que vous voulez du choix allez au Sarasa 1 et si vous avez une envie de pizza vous ne serez pas déçu par Sarasa 3.

Pour s’y rendre :
  • Il y a plusieurs sarasa je vous invite à regarder la map pour savoir où il se trouve un est dasn le nord, deux sont proche du château de Nijo et le dernier est central à Kawaramachi.
  • Prix d’entrée et horaires :
    • Attention certains ferment tôt comme celui pour manger des Pizza Sarasa 3 qui ferme à 22h, celui de Kawaramachi ferme à 23H
    • Les prix sont assez bon marché, le riz au Kimchi très copieux est à 900 yens, l’hamburger est à 1200 yens, les pizza aux alentours de 1200 yens
Resize the map
6 Result(s)
Default
  • Date (Newest first)
  • Date (Oldest first)
  • Title A to Z
  • Title Z to A
Refine Search
Catégorie
Mot clef
Loading

Si vous dites le mot Sarasa à quelqu'un au japon et que vous le voyez enchaîner directement la conversation, c'est qu'il a vécu à Kyoto ! Car oui tous les gens qui ont vécu ici connaissent forcément ce restaurant, enfin il faut plutôt dire ces restaurants. Car il y en a plusieurs dans la ville, chacun avec ses caractéristiques propres. A chaque fois que j'ai rencontré quelqu’un qui a vécu à Kyoto il connaissait Sarasa c'est toujours amusant d'avoir un point de repère comme ça. Mais faisons un petit tour des différents Sarasa de la ville :

Aujourd'hui je vous amène dans un endroit où j'aime bien flâner chaque semaine, un café un peu trop touristique mais bon on est à Kyoto... Cependant je parlais de triptyque gagnant car le lieu est magnifique, le café est vraiment très bon, et les pâtisseries sont une tuerie. Que demande le peuple ! Le café est très légèrement excentrée du centre de Kyoto, mais il est accessible en à peine 10 minutes à pied dans de très charmantes ruelles qu'il serait dommage d'éviter. Le lieux est vraiment beau, c'est une grande maison avec une grande hauteur sous plafond. Il y a même une mezzanine qui accueille quelques places supplémentaires. Les espaces sont bien travaillés

A Kyoto pendant mes vacances je n'ai pas trop eu l'occasion de tester les coffee shop (mais je compte bien me rattraper l'année prochaine). J'avais repéré celui-ci sur le net et j'étais allé directement là bas en arrivant de Nagoya (pour un simple day trip sur Kyoto) et ce fût hélas une expérience mitigée. Pourquoi mitigé, pas forcément à cause des tenanciers, ou du café en lui même, mais plus par son aspect "spot à touristes". C'est un petit café qui n'est pas forcément tout proche des gros spots, mais il doit être dans certains guide car il n'y avait que des américains... et pas du touristes " à la cool" Que des gens pressés (je ne comprendrais jamais le c

Si vous en avez marre des temples, et que vous avez envie d'un peu d'exotisme sur Kyoto, je vous propose d'aller à Arashiyama (à une dizaine de minutes de Kyoto en train) pour rencontrer des dizaines de singes en liberté ! Pour ça il faut traverser le fameux pont togetsu-kyo pour vous rendre sur l'autre rive en direction du "Monkey Park" Iwatayama. Alors attention ça grimpe un peu, rien de bien compliqué, il suffit de suivre une route balisée pour arriver dans les hauteurs de la montagne et croiser les premiers singes en libertés. Tout en haut du chemin se trouve une petite cabane où vous pourrez nourrir les signes à travers un grillage, car oui il vaut mieu

Aujourd'hui on va prendre la direction de la banlieue proche de Kyoto et plus particulièrement Arashiyama connu pour sa fameuse forêt de bambou. Et plus particulièrement au Nord de la ville où se trouve un des temples que j'ai préféré au Japon le Otagi Nenbutsu-ji. Sa particularité, à l'intérieur il y a plus de 1200 statues en pières, jusque là rien d'extraordinaire me direz-vous, sauf qu'elles sont toutes super originales. Elles sont pour la plus part humoristiques, comme un joueur de tennis avec sa raquette sur le visage, un autre avec un appareil photo. Le temple n'est pas très grand mais on peut rester des heures à contempler chaque statue et regarder en détail de chacune. J'ai visité ce

Pendant mes voyages j'ai fait beaucoup de coffee shop, j'ai une vraie passion pour les coffee shop. J'adore me poser pour prendre mon temps de savourer un bon cappuccino accompagnée d'une petite douceur. J'ai du tester plus de 50 coffee shop au Japon, mais à Kyoto je n'ai pas eu beaucoup l'occasion de le faire (je vais pouvoir me rattraper une fois sur place !) Mais dans ma liste j'avais noté Weekenders coffee, qui avait avant un café au Nord de Kyoto mais qui a fermé depuis. Je suis donc allé dans leur autre local où il faut un peu persévérer pour le trouver. Car oui le local est perdu au fond d'un parking, et quand je me suis baladé dans l